Rallumer la passion en Italie, c’est possible !

Alors comme ça on vivre la dolce vita pendant sa lune de miel ? Un conseil, dirigez-vous vers l’une des destinations les plus romantiques du monde : l’Italie. Des stations balnéaires relaxantes aux métropoles glamour, le pays européen qui nous a donné la pizza, les pâtes et bien d’autres choses encore offre quelque chose pour chaque type de voyageur.

Votre couple a besoin de vivre, d’être nourri. Quelque soit votre situation, vous y trouverez de quoi vous fabriquer des souvenirs et des nuits inoubliables !

En Italie, vous pouvez avoir un itinéraire vraiment varié, et voyager d’un endroit à l’autre est relativement facile. C’est probablement la raison pour laquelle, avant la pandémie, l’Italie était la destination la plus demandée par ses clients.

Mais avec autant de destinations dans un pays de la taille de la Californie, comment commencer à planifier votre voyage ? Avec un aperçu des meilleures options, bien sûr ! Lisez la suite pour obtenir un aperçu utile de la façon de passer une lune de miel en Italie, y compris la meilleure saison pour visiter, le coût moyen, et 15 endroits que vous devriez absolument envisager d’ajouter à votre liste d’incontournables.

Coût d’une lune de miel en Italie

Comme pour toute destination, le coût d’une lune de miel en Italie varie considérablement, en fonction de la date et de la durée de votre séjour, ainsi que du niveau de luxe que vous recherchez en matière d’hébergement, de repas et d’activités.

Vous devrez prévoir dans votre budget les taxes de séjour prélevées sur les hébergements dans certaines villes, ainsi que la TVA, ou taxe sur la valeur ajoutée, sur de nombreux biens et services. En Italie, la taxe s’appelle L’imposta sul valore aggiunto, et apparaît sous la forme de l’acronyme « IVA » sur les reçus. Le taux normal est assez élevé – 22 % – mais les non-résidents de l’Union européenne peuvent en demander le remboursement lorsqu’ils quittent le pays. L’Italie a l’un des taux de remboursement les plus élevés de tous les pays de l’Union européenne, mais elle a aussi, malheureusement, l’un des montants minimums de dépenses les plus élevés.

La meilleure saison pour visiter

La meilleure période pour visiter l’Italie va de mai à la mi-juin, mais le mois de septembre est parfait pour se retrouver en duo. Le temps est vraiment agréable, mais il n’y a pas autant de monde que pendant les mois d’été. De plus, la mer a eu tout l’été pour se réchauffer, c’est donc le moment idéal pour se baigner et faire du bateau sur la côte amalfitaine.

Pour ce qui est des périodes à éviter, on note que les mois de juillet et d’août sont généralement les plus chargés, et que les musées et les sites historiques sont alors bondés de touristes. Le mois d’août est aussi le moment où de nombreux Italiens partent en vacances, ce qui peut signifier que beaucoup de petits établissements familiaux italiens seront fermés.

Combien de temps rester

Une durée de dix jours à deux semaines est idéale, tout comme le fait de passer au moins trois nuits dans chaque endroit. « Sinon, les choses sont trop précipitées », dit-elle. « Je ne veux jamais que les couples aient l’impression que leur lune de miel se résume à faire et défaire leurs valises ».

Une lune de miel de deux semaines en Italie vous donne également le temps de vous détendre et de vous reposer avant de vous préparer à des aventures plus ambitieuses, et Jacobson vise toujours à construire ses itinéraires en conséquence. « Après le mariage, le voyage et le décalage horaire, je pense qu’il est agréable de commencer dans un endroit vraiment relaxant », explique-t-elle. « Ensuite, vous êtes plus prêt et excité pour explorer une ville ou être actif ».

Si votre voyage dure deux semaines, cela vous laisse le temps d’explorer trois à quatre destinations à un rythme confortable. Où devriez-vous aller ? Consultez notre article pour connaître 15 des meilleures villes et régions à visiter en Italie.